Vin

Certains l’ont déjà bien compris et l’on peut dès maintenant retrouver des services en ligne qui permettent d’acheter des Grands Crus, stocker ses vins, suivre l’évolution du cours de ses achats et revendre ces derniers en quelques clics derrière son ordinateur

Objectif : diversification du Patrimoine

Comme pour son portefeuille boursier le trader vin sera amené à diversifier ses achats. L’investissement se fera sur des grandes régions viticoles telles que Bordeaux, la Bourgogne ou encore la Toscane en Italie ou la Californie aux Etats Unis mais aussi en variant les millésimes afin de limiter les risques. Pour optimiser davantage sa plus-value l’acheteur peut se procurer des vins en primeur ou des vins en cours d’élevage aux prix d’achats particulièrement intéressants.

La Bourse ou le vin ?

Les similitudes entre ces 2 mondes sont nombreuses toutefois le vin n’a pas la prétention ni la volonté de venir une simple monnaie de change, il s’avère en vain être un excellent placement de diversification de patrimoine qui offre des avantages certains : la corrélation entre les marchés financiers et les prix des vins est relativement faible. Même si celui-ci subira des impacts lors de crises financières telles que la crise des subprimes en 2008, ceux-ci seront moins marqués que pour des actions en Bourse.

De plus, l’évolution des cours du vin sont plus à la hausse que ceux des marchés boursiers. Le cours du WineDex 100 depuis décembre 2011 a pris 18% alors que celui du CAC 40 a augmenté de 8.71% (source IdealWine).

Enfin, le vin est un moyen judicieux de lier plaisir et investissement.